26 février 2014

La servante du Seigneur de Jean Louis Fournier

  De Jean Louis Fournier j'avais déjà beaucoup aimé "où on va papa" dans lequel il usait d'humour noir pour parler de ses deux petits oiseaux handicapés et j'ai été particulièement touchée par "Veuf" roman doux amer dans lequel il évoque la mort de sa femme. J'ai lu La servante du seigneur quasi d'une traite. La fin m'a fait l'effet d'un coup de poing. La servante du seigneur c'est la fille de Jean Louis Fournier. Elle est entrée dans les ordres comme on dit et pour son père c'est comme de l'avoir perdue.  Dans... [Lire la suite]
Posté par lulu38 à 18:19 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : ,

18 janvier 2014

Mes dernières lectures en vrac

    En ce moment, je lis décousu : 1 page en buvant mon café, 2 pages et mes yeux se ferment, 4 et je descends du tram. Bref, je n'entre dans aucune histoire vraiment, je n'ai pas le temps de m'imprégner de l'atmosphère. Je suis un peu frustrée de ce rythme. Je ne suis pas capable de formuler un avis valable sur mes lectures. La preuve je suis en train de peiner à lire l'été des lucioles de Gilles Paris. Pas de problème d'écriture, non, c'est toujours aussi inventif. Mais je perds le fil à force de coupures. Je vais... [Lire la suite]
Posté par lulu38 à 19:38 - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : ,
28 décembre 2013

Les chroniques de Marion Richard

Maison d'édition qui m'était inconnue : Editions Mélibée, qui abrite le premier roman d'une auteure dont personne ne parle. C'est un collègue qui me l'a donné en me disant "toi qui a un blog..." . La quatrième de couverture me plait alors j'ai bien voulu essayer.  Et je dois dire que c'était pas mal. Brouillon certes, mais c'est sans doute pour mieux refléter les atermoiements de la narratrice, énigmatique aussi, mais la vie l'est pour elle à ce moment précis de son histoire.  Un double deuil à faire pour cette jeune... [Lire la suite]
Posté par lulu38 à 17:44 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
26 décembre 2013

Spirales de Tatiana de Rosnay

  Ok la couverture m'a attirée mais le pitch surtout : Hélène, "Sainte Hélène", une quinquagénaire mariée, mère de deux enfants et sans histoire cède aux avances d'un inconnu. Cet adultère vire au cauchemar quand cet amant d'un jour décède juste après l'amour. Hélène se sauve, bien décidée à faire comme si de rien n'était. Sauver les apparences. Sauf qu'elle oublie son sac à main sur place. Avec ses papiers d'identité. C'est le début d'une spirale angoissante et infernale. Comme j'avais été ferrée par la plume de Tatiana de... [Lire la suite]
Posté par lulu38 à 23:46 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags :
13 octobre 2013

Au nom du père, du fils et du rock'n'roll de Harold Cobert

  De cet auteur, qui rêve que ses lectrices lui jettent leurs culottes au visage dans les salons du livre, j'avais lu et aimé "Dieu surfe au pays basque". Dieu est encore présent dans le titre de ce roman structuré en chapitre dont les intitulés forment la fin d'une prière. Le père et le fils ont commis des pêchés et sans se confesser. Si leur relation est loin d'être idyllique, ils ont toutefois la chance de se pardonner leurs offenses avant qu'il ne soit trop tard.  Je n'ai pas accroché à la mélodie de ce roman. Trop... [Lire la suite]
Posté par lulu38 à 08:48 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,
02 octobre 2013

Le soleil à mes pieds de Delphine Bertholon

Je viens de retrouver mes notes après la lecture du dernier roman de Delphine Bertholon. Je vous les livre brutes :  Laurel et Hardy version soeurs presque siamoises, le ying et le yang, le diable et l'ange. Deux obsédées : la grande par le sexe, les déchets, les cadavres de bouteilles, d'animaux et d'humains, la petite par la propreté. La première mène un train d'enfer à la deuxième qui se répéte des mantras autoréalisateurs et ose penser que demain sera meilleur. Pourtant la grande la harcèle, s'introduit chez elle,... [Lire la suite]
Posté par lulu38 à 22:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :

02 juillet 2013

Sortie des lisières, je vais mieux !

Parce que ce soir c'est apéro book et que certains romans doivent retourner dans la bibliothèque de Lorette, il faut que je vous en parle.  1) Je vais mieux de David Foenkinos. Coup de coeur ! Celui là je l'ai dévoré et constellé de post-it. J'ai recopié des tas de passages si vrais, si éloquents sur le parcours médical d'un homme qui souffre du dos et les relations homme/femme. Mais je n'ai pas fait le billet à chaud. Alors qu'est ce qu'il m'en reste ? Le sentiment d'avoir passé un bon moment sans me souvenir tout à... [Lire la suite]
Posté par lulu38 à 06:54 - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags :
28 mai 2013

Le voyage près de chez moi de Jérôme Attal

  Léger, lumineux et coloré. Un air entraînant. C'est ça ce roman.  Déménager d'une rue à l'autre en transbahutant tout ce qu'il est possible de faire rentrer dans un caddie jaune fluo. Oser accoster la voisine d'en face avant que le vis-à-vis ne cesse. Voilà les deux défis que se lance le personnage de ce roman qui n'est autre que Jérôme Attal himself. Le romancier, scénariste, parolier, se met en scène dans cette histoire. Les clins d'oeil au ciné, tv, séries, musique et littérature sont par conséquent nombreux.  ... [Lire la suite]
12 mai 2013

La première chose qu'on regarde de Grégoire Delacourt

Ce livre je l'ai ouvert en ayant en tête les discours des déçu(e)s. Mais je les ai vite oubliés tant je me suis laissée charmer par ce roman drôle, tendre et empreint d'une douce mélancolie. Elle est belle cette histoire, vraiment, même si l'éclat du bonheur finit toujours par se ternir chez Grégoire Delacourt.  Nous ne sommes pas vraiment ce que nous paraissons. Sous la carrosserie rutilante se cache un moteur d'occas', des bougies fatiguées, un carter à remplacer, des amortisseurs qui n'amortissent plus, des suspensions qui... [Lire la suite]
Posté par lulu38 à 07:25 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , ,
09 mai 2013

Désordres Lettre à un père d'Elsa Montensi

  Lu d'une traite. Debout. M'appuyant sur une jambe puis sur l'autre. Ne pensant même pas à m'assoeir, ni à respirer. Une fois le livre refermé, abasourdie. Une claque. Elsa Montensi a eu le courage de tremper sa plume au plus profond de son coeur et de son ventre. Le résultat est bluffant. Cette lettre à un père homosexuel, elle nous la donne à lire sans pour autant faire de nous des voyeurs.  Incarnation d'une union coquille vide, elle a de quoi se poser des questions sur cette situation hors normes qui a... [Lire la suite]
Posté par lulu38 à 06:58 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : ,