23 novembre 2009

tag avec des si (oui, je sais, on mettrait Paris en bouteille, mais pas là...)

    C'est Karine qui m'a taguée et je réponds tardivement à son appel. 1. Si on vous proposait d'écrire votre biographie, vous prendriez qui pour nègre ? (eh oui, tout le monde n'a pas un don pour la littérature)David Foenkinos  !!! 2. Vous êtes en train de lire le tout dernier chapitre d'un livre, celui qui vous a fait passer une nuit blanche, la fin qui vous fait saliver (notez le jeu de mots siouplé) depuis une centaine de pages... Lorsque survient un homme, torse nu. On va dire qu'il s'appelle... Daniel... [Lire la suite]
Posté par lulu38 à 15:40 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

20 novembre 2009

bon, bein maintenant, ya plus qu'à...

Voici de quoi concocter une "oeuvre d'art" dans le cadre du swap un livre-un peintre. Les Picasso et autres Dali vont se retourner dans leurs tombes... (lien vers Isil en cliquant sur le logo). A bientôt pour le résultat en image...
Posté par lulu38 à 12:03 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,
17 novembre 2009

"La diagonale du vide" de Pierre Péju

C'est Babelio avec son opération Masse critique qui m'a permis de découvrir Pierre Péju. Heureuse coïncidence, il était présent au salon du livre auquel je me suis rendue la semaine dernière, j'ai donc pu faire dédicacer mon livre et en acheter un autre !!! Se reveiller un matin et avoir le sentiment de passer à côté de sa vie. Prendre la folle décision de tout plaquer du jour au lendemain et se retrouver à marcher sur un chemin de randonnée. Croiser la route d'une femme auréolée de mystère et la suivre pour comprendre. C'est ce qui... [Lire la suite]
Posté par lulu38 à 08:33 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,
16 novembre 2009

"La délicatesse" de David Foenkinos

C'est mon premier Foenkinos. C'est Alapage qui me l'a offert et qui m'a permis de découvrir l'originale écriture de cet auteur. Ce roman est tour à tour, drôle, émouvant ,tout à la fois léger et poignant. Poétique parfois. Bref j'adore. Comme le dit Miss Alfie cette histoire aurait pu être traitée sur un ton larmoyant mais non ! David Foenkinos déroule avec humour et douceur l'histoire de Nathalie. Cette femme a perdu l'amour de sa vie dans un accident. Des années après, elle s'aperçoit, contre toute attente, que son coeur peut... [Lire la suite]
Posté par lulu38 à 10:02 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
11 novembre 2009

"On ne commande pas sa mémoire. On peut juste parfois l'endormir un peu."

"Le rapport de Brodeck" aux éditions stock. Un livre à la couverture noire comme celui de jean Louis Fournier mais trois fois plus épais. Primé et adulé par la blogosphère et pourtant. J'ai bien failli passer à côté et le refermer avant de l'avoir terminé. Il faut dire que ce livre est sombre. Et puis les mots m'ont retenu, les mots et la façon dont Philippe Claudel, brillament, les articule. J'ai continué pour comprendre. Brodeck revient de loin. Les habitants de son village ne pensaient pas qu'il s'en sortirait et... [Lire la suite]
Posté par lulu38 à 08:30 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
10 novembre 2009

"Mort d'un commis voyageur" d'Arthur Miller

Lecture rendue possible par Blog o book ( souvenez vous, ce lieu modeste qui recense les blogolectures, rempli de liens vers les billets des blogolectrices ! dit comme ça, ça fait un peu gogogadget de l'inspecteur Gadget, non ? excusez moi je craque en ce moment) et les éditions Robert Laffont. Lu pour le challenge 100 ans de littérature américaine autrement nommé le challenge "yes, we can" lancé par boubou bouquine. Quand vous allez savoir que je m'engage à lire seulement 3 livres pour ce défi, vous allez me dire que je n'ai pas... [Lire la suite]
Posté par lulu38 à 08:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

09 novembre 2009

"Livres à vous !" Mon premier salon du livre

Dimanche, j'étais présente au 1er salon du livre en pays Voironnais. A l'occasion de ce festival, une trentaine d'auteurs jeunesse et adulte ont joué le jeu et sont venus, vendredi, samedi et dimanche,  échanger avec leurs lecteurs dans les bibliothèques, médiathèques, librairies et écoles des communes partenaires. Dimanche, une séance de dédicaces a clos ces festivités. J'ai manqué de beaux moments et notamment, vendredi soir, Monsieur Pennac effectuant une splendide lecture à voix haute de "Bartelby, le scribe"... [Lire la suite]
Posté par lulu38 à 11:42 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :
05 novembre 2009

"Voyelle paprika, consonne galuska"

L'histoire de Klara, la narratrice de "Bazar magyar" de Viviane Chocas, ressemble à celle de Laurent Deutsch. Née en France de parents hongrois qui ont fui en 1956 un pays sous le joug communiste de Moscou, klara ne connaît rien de la Hongrie. De leur passé douloureux, les parents de klara n'ont gardé que le goulash, les beignets d'abricots et le chou farci. Le reste (la langue, leurs souvenirs) est resté cadenassé derrière le rideau de fer. Mais comme le dit Klara "parfois il suffit de manger pour que... [Lire la suite]
Posté par lulu38 à 09:30 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
03 novembre 2009

"Dans la peinture, il s'établit comme un pont mystérieux entre l'âme des personnages et des spectateurs" Delacroix

Je participe, souvenez-vous, au swap "un livre- un peintre" organisé par Lamousmé et Isil. Pour me mettre dans le bain, je me suis replongée dans des petits bouquins, drôlement bien faits, publiés par les éditions Milan dans lesquels Elisabeth Lièvre-Crosson nous explique la naissance et le contenu des différents mouvements de peinture. Dimanche soir, j'ai donc relu "du baroque au romantisme". Une cinquantaine de pages qui donnent envie d'aller plus loin (bein oui forcément la synthèse a des limites). ... [Lire la suite]
Posté par lulu38 à 09:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
02 novembre 2009

un livre parfois m'échappe...

"Une existence réglée comme du papier à musique : de son emploi du temps à ses émotions, Elizabeth a tout planifié pour ne plus souffrir. Mais lorsqu'un inconnu fait irruption dans sa vie cette mécanique si bien huilée se dérègle. Insouciant, spontané, en quête perpétuelle d'aventures, le mystérieux Ivan semble touché par la grâce. Peu à peu, la jeune femme  baisse le bouclier qui protégeait son coeur et sort de sa carapace. Mais que sait-elle d'Ivan ? D'où vient-il ? Est-il vraiment celui qu'il prétend être ou n'est-il... [Lire la suite]
Posté par lulu38 à 08:42 - - Commentaires [1] - Permalien [#]