25 août 2014

Catégorie Polar et document, avis contrastés, fin de lecture de la première sélection sur le fil !

Ouf, J'ai bien cru ne pas y arriver dans les délais (qu'est ce que ça va être quand j'en aurai 7 à lire...) En bref un polar qui vaut le détour et un document dont j'aurais pu me passer... Fenêtre sur crime de Linwood Barclay On pense dès le premier chapitre à Hitchkock et Fenêtre sur cour. On accroche très vite grâce à l'écriture de Linwood Barclay et son art d'enchâsser les chapitres pour monter l'intrigue et faire grimper le suspens. J'ai apprécié l'ironie aussi qui teinte cette histoire alambiquée. J'ai été épatée par la... [Lire la suite]
Posté par lulu38 à 23:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 août 2014

What Now ?

Glissée sous couette en plein mois d'août, "What Now" de Rihanna dans les oreilles, le macbook sur les genoux. Une furieuse envie d'écrire. Pas de livres à chroniquer, je lis seulement les livres de la sélection pour le prix Elle. Pas de texte à poster, je n'écris plus une seule histoire valable.  Je vis. A fond. Sans pause. En voici une, enfin.  Mes derniers mois ? Des épaulés jetés,    une aphonie,  un genou qui craque, bref un corps qui parle sans que je sois encore parvenue à le décoder.  ... [Lire la suite]
Posté par lulu38 à 21:16 - Commentaires [11] - Permalien [#]
14 août 2014

Les douze tribus d'hattie de Ayana Mathis

Le premier chapitre de ce roman m’a happée d’emblée. Le parti pris de l’auteure qui consiste à consacrer un chapitre à chacun des douze enfants d’Hattie est intéressant. Cette polyphonie donne peu à peu du relief et du volume à cette tribu, à la femme qui est à sa tête et dessine en arrière plan le visage d’une Amérique qui change. J’y ai parfois retrouvé l’atmosphère de la couleur des sentiments de Kathryn Stockett. J’y ai lu des phrases lumineuses, limpides. J’ai retrouvé l’aspect choral que j’affectionne dans les romans, ce... [Lire la suite]
Posté par lulu38 à 12:10 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
04 août 2014

Et il me parla de cerisiers, de poussières et d'une montagne… d'Antoine Paje

Avant de partir à New York j'ai dévoré ce roman d'Antoine Paje en une heure de train vers Paris. Ce que l'auteur a cherché à démontrer : la peur est la plus mauvaise des conseillères. Les peurs intérieures paralysent et phagocytent. L'histoire de Paul Lamarche racontée par Antoine Paje est éloquente. En refermant le livre on a envie de partir au Japon pour la floraison des cerisiers et de faire taire la petite voix intérieure peureuse qui nous freine et nous empêche de suivre notre coeur. A lire ! "N'oublie pas : tout est déjà... [Lire la suite]
Posté par lulu38 à 10:35 - Commentaires [4] - Permalien [#]
21 juin 2014

N'oublie pas les oiseaux de Murielle Magellan

  J'ai reçu ce roman il y a des mois déjà. J'attendais le moment parfait pour l'entamer. Le précédent m'avait touchée plein coeur. Celui là est rempli d'émotions qui éclaboussent à la lecture et que j'ai reconnu à la perfection tant elles m'ont traversées de la même manière à des périodes différentes de ma vie. C'est pour ça que je ne l'ai pas lu d'une seule traite. Ayant jeté tous mes cahiers évoquant mes histoires passées et mon ressenti, je me suis demandée s'il était bien raisonnable de "replonger" au travers de ceux... [Lire la suite]
Posté par lulu38 à 17:23 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,
17 juin 2014

Le philtre des nuages de Radu Bata

  "Menu minceur n° 9 boire tes paroles comme une liqueur miraculeuse mixer nos ardeurs dans le fruit de la passion manger tes lèvres comme une barbe à papa dégoupiller le sirop de grenade" Des déclarations d'amour, des colères contre le temps qui passe, de l'impuissance ou du recul face à la manière dont tourne le monde, un grain de folie à la limite de l'absurde, de la poussière d'or, des épices du monde entier, de la vapeur et des étincelles, ce sont les ingrédients de ce recueil hors normes.  Radu Bata est un... [Lire la suite]
Posté par lulu38 à 18:38 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,

14 juin 2014

La fois où je suis devenu écrivain de Vincent Cuvellier

  Cela faisait longtemps qu'il me tentait ce roman jeunesse édité par le Rouergue. Je l'ai lu en le picorant compte tenu d'un emploi du temps chargé. Aujourd'hui j'ai le temps de vous en parler. Mais voilà, il ne m'en reste qu'un souvenir diffus. Alors je le lis à nouveau. Et il est plutôt beau ce parcours de vie d'un jeune homme qui devient écrivain, qui devient qui il est. Ce n'est pas une croisière sur un fleuve tranquille mais plutôt une traversée à la nage en mer agitée.  Le narrateur est un jeune Brestois, personnage... [Lire la suite]
Posté par lulu38 à 17:37 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
26 mai 2014

"Cultivez votre bonheur" de Sophie Machot, ma bible.

Je ne sais plus très bien comment j'ai atteri un jour sur le blog de Sophie, Concentré de bonheur. Je me souviens y avoir lu des billets si positifs et inspirants que je revenais souvent "prendre ma dose" et y laisser quelques commentaires pour remercier Sophie de ces partages. Elle m'a trés vite sollicitée pour y mettre mon grain de sel en lui livrant mes petits bonheurs du quotidien pour qu'elle les glisse dans son trombinoscope. C'est au cours d'un de nos échanges qu'elle m'a expliquée être en train d'écrire un livre. J'avais hâte... [Lire la suite]
Posté par lulu38 à 15:11 - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , ,
25 mai 2014

Les équilibres instables de Loïc Dauvillier et Clotka

Coup de coeur pour cet album qui contient 5 histoires courtes aux chutes fracassantes. Il y a toujours une tasse de café ou un chat noir, voire les deux en même temps dans ces histoires contemporaines. Le pitch des éditions Les Enfants Rouges donne envie : "Loïc Dauvillier et Clotka jeune dessinatrice venue du blog, abordent avec « Les équilibres instables » le thème des relations humaines, de la difficulté à communiquer, des quiproquos qui peuvent en découler…  1- Le marketing téléphonique a le don de... [Lire la suite]
Posté par lulu38 à 11:19 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,
15 mai 2014

Si mon premier roman était publié ce pourrait être...

Isadora a poussé la porte grinçante du conservatoire de danse il y a 15 ans et n'a cessé depuis de malmener son corps et le contraindre aux pires exercices. La jeune femme à la chevelure enflammée a fini par contrôler ses moindres mouvements, son poids et tout son être.  Un soir de répétition elle découvre qu'on peut être ronde et tout de même parvenir à dégager quelque chose d'extraordinaire en dansant. Enora la plantureuse a rejoint la troupe pour une tournée spéciale. Elle fascine Isadora. A t-elle ouvert la... [Lire la suite]
Posté par lulu38 à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,