18 février 2013

Une photo, quelques mots (70)

 Chaque semaine Leiloona propose une photo et nous invite à écrire. Hier j'ai donc écrit à partir du portrait gros plan d'une jeune fille. Ce matin, je suis contrainte de retirer l'image. Romaric Cazaux nous informe que les parents ne souhaitent plus que la photo de leur fille fasse l'objet de textes. Voici donc mon texte sans l'image qui l'a inspiré : Ces yeux verts-de-gris, ce nez parfait, ces lèvres finement ourlées. C'est elle, à n'en pas douter. Ludivine. Ma douce Ludivine. Disparue depuis deux ans. ... [Lire la suite]
Posté par lulu38 à 06:37 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :

17 février 2013

C'est la reprise de l'atelier de Gwen et ça va faire toute une histoire !

Gwen nous cite un extrait du dernier roman de Hubert Haddad, Le peintre d’éventail, et nous propose de continuer l’histoire à notre guise :  "Un amant silencieux était pour elle une bénédiction. Celui qui se tait n’attend rien de vous. Les peaux suffisent amplement au dialogue. Quelques baisers, la cigarette qu’on échange, un sourire après l’amour, et la présence du jardin, si proche…" Elle ne connaissait pas grand chose de lui. Ni lui d'elle. A part le goût de sa peau, le dessin de ses lèvres, sa voix rauque... [Lire la suite]
Posté par lulu38 à 10:32 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
13 février 2013

Des mots, une histoire

 Mots recueillis pas Olivia : pendant – oreille – congé – salon – baisser – coupé – presbytère – complèter – goélette – fleur – précisément – implorer – manche – sourd – individu – patrouiller – comme – devenir   "Un drôle d'individu demande à te voir", m'a chuchoté Linda. Ses pendants d'oreilles en forme de fleurs m'ont fait sourire un instant.  J'ai pris congé de la musique d'attente de mon opérateur téléphonique qui me répétait en boucle la force de son réseau et la chance que j'avais d'en profiter. Je réglerai... [Lire la suite]
Posté par lulu38 à 23:28 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :
12 février 2013

"là où je vais" de Fred Paronuzzi

  A priori, rien ne me destinait à lire ce livre : 1) pas de lycéens sous mon toit. 2) l'adolescence est une période que je ne revivrais pour rien au monde.  MAIS, parce qu'il y a un mais, et de taille, l'auteur en est Fred Paronuzzi. Si vous ignorez combien j'ai aimé son "10 ans 3/4" (car à l'époque je ne consignais pas mes lectures sur ce blog) vous savez que "Comme s'ils étaient beaux" a reçu ma mention coup de coeur (qui ne vaut que ce qu'elle vaut, m'enfin quand même) J'aime les mots de cet auteur. Il déroule... [Lire la suite]
Posté par lulu38 à 06:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
11 février 2013

"Nos pleines lunes" de Sophie Krebs

 Pour une fois, la quatrième de couverture n'est pas trop bavarde : "Deux êtres très attachants, emplis d'amour et de poésie...Une intrigue à démêler dont les rebondissements n'ont pas fini de vous surprendre...une mosaïque à reconstituer, faite d'instants passés et présents, heureux ou douloureux, mais toujours baignés de persévérance, d'amour et d'espoir." Je ne vous en dirais pas trop non plus pour que vous puissiez, à votre tour, être surpris par les dénouements en cascades. Ce premier roman est une franche réussite du... [Lire la suite]
Posté par lulu38 à 06:00 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags : ,
10 février 2013

"Le bonheur de l'imposture" d' Hubert Nyssen

 La mère encore et toujours. Elles sont fantasques et cassantes dans les romans que je lis en ce moment (l'arbre de l'oubli) . Celle là, Eléonore, écrivain, a beau être morte et enterrée, elle est toujours juchée sur les épaules du narrateur, Archibald. Il se demande s'il ne devrait pas consulter un psy, un paysagiste comme il le nomme, pour s'en défaire. En bon cartographe, il se dit qu'il ne peut pas y aller sans plan, sans intro. L'accroche parfaite, il la cherche pendant tout le livre piochant dans ses souvenirs comme il... [Lire la suite]
Posté par lulu38 à 06:24 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

09 février 2013

"L'abandon du mâle en milieu hostile" de Erwan Larher

Un homme, une femme, chabadabada, chabadabada...Non, ce n'est pas aussi simple que ça dans ce roman là. La jeune femme est une punk aux cheveux verts et aux idées subversives, le jeune homme un fils de notable pantouflard.  Elle est du genre qu'il déteste, il est du genre qu'elle ne remarque même pas.  L'homme d'agacé devient pourtant fasciné par la désinvolture de cette créature. Ses courbures y sont certainement pour quelque chose. Toujours est-il qu'il brûle d'amour pour elle et tente toutes les statégies pour la... [Lire la suite]
Posté par lulu38 à 16:59 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , ,
07 février 2013

"L'arbre de l'oubli" d'Alexandra Fuller

  Et dire que j'ai failli en abandonner la lecture...Je serais passée à côté de savoureuses mémoires.  L'épisode "retour en terre écossaise" de la narratrice et auteure a failli avoir raison de moi. Le grand père et les fantômes jouant cornemuses m'ont glacé les os d'humidité. S'il n'y avait pas eu cette mère fantasque, Nicola, pour me retenir et la plume drôle et enlevée de l'auteure (traduite avec talent par Anne Rabinovitch) j'aurais laché dès le premier quart et n'aurait pas senti la chaleur de L'Afrique.  Mon... [Lire la suite]
Posté par lulu38 à 22:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
06 février 2013

"Comme une bête" de Joy Sorman ou comment un roman peut vous donner envie de devenir végétarien(ne)...

   Ce soir en mangeant mon filet mignon, j'ai repensé à cette lecture. Et franchement j'ai bien failli ne pas finir mon assiette.  Pim, apprenti boucher, pousse loin la passion du métier puisqu'il se fait cochon dans la chaîne d'abattage, visage contre groin, peau contre soie. Il devient bête parmi les bêtes et réclame tête à tête, affrontement à la loyale. Il va jusqu'à identifier sur ses conquêtes feminines, jarret, côtes et filet mignon, tout juste s'il ne dessine pas sur leurs peaux les pointillés, les numéros... [Lire la suite]
Posté par lulu38 à 22:53 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
04 février 2013

Une photo, quelques mots (68)

  Cette fenêtre en bois c'est comme un cadre qui abrite un autre cadre, façon matriochkas. Dans le premier, une nuque, une oreille, une boucle d'or, d'autres poivre et sel. La tête est penchée sur un livre entamé.  Sur la table, un improbable verre de lait et une plante verte, on dirait. Je parie que le cache-pot est fait de papier crépon, jaune ou rose, pliage accordéon. Un lustre rococo en porcelaine prend le relais d'un soleil en train de tomber. Il va falloir rallumer le feu, la femme doit frissonner un peu. Dans le... [Lire la suite]
Posté par lulu38 à 06:00 - - Commentaires [19] - Permalien [#]