04 janvier 2014

Se régaler avec des bulles et des duos de femmes et d'hommes à fleur de peau.

Il faut que je vous parle de BD. Noukette, Jérome et Moka me donnent toujours envie d'en lire davantage. Le mois dernier deux très belles bandes dessinées ont croisé ma route ou moi la leur, bref.  Le bleu est une couleur chaude de Julie Maroh est une BD que j'ai offerte dans le cadre d'un swap sans la lire. Puis le film est sorti. Je ne suis pas allée le voir. J'ai juste entendu les rumeurs autour de la fameuse scène de sexe. C'est dans la bibliothèque de la personne avec laquelle je partage ma vie que j'ai retrouvée cette... [Lire la suite]
Posté par lulu38 à 00:50 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , , ,

28 décembre 2013

Les chroniques de Marion Richard

Maison d'édition qui m'était inconnue : Editions Mélibée, qui abrite le premier roman d'une auteure dont personne ne parle. C'est un collègue qui me l'a donné en me disant "toi qui a un blog..." . La quatrième de couverture me plait alors j'ai bien voulu essayer.  Et je dois dire que c'était pas mal. Brouillon certes, mais c'est sans doute pour mieux refléter les atermoiements de la narratrice, énigmatique aussi, mais la vie l'est pour elle à ce moment précis de son histoire.  Un double deuil à faire pour cette jeune... [Lire la suite]
Posté par lulu38 à 17:44 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
26 décembre 2013

Spirales de Tatiana de Rosnay

  Ok la couverture m'a attirée mais le pitch surtout : Hélène, "Sainte Hélène", une quinquagénaire mariée, mère de deux enfants et sans histoire cède aux avances d'un inconnu. Cet adultère vire au cauchemar quand cet amant d'un jour décède juste après l'amour. Hélène se sauve, bien décidée à faire comme si de rien n'était. Sauver les apparences. Sauf qu'elle oublie son sac à main sur place. Avec ses papiers d'identité. C'est le début d'une spirale angoissante et infernale. Comme j'avais été ferrée par la plume de Tatiana de... [Lire la suite]
Posté par lulu38 à 23:46 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags :
23 décembre 2013

Une photo, quelques mots (107)

  Atelier d'écriture de Leiloona à partir d'une photo de Romaric Cazeaux.  Accoudée à la rampe de cet escalier, je t'attends. Je vois dans ce serpentin de marches le tourbillon de la vie. Pas un cercle vicieux, une tornade maléfique ou un piège façon triangle des bermudes en plein océan. Non. Plutôt une spirale ascendante, un ressort qui propulse vers la lumière, un ruban qui tournoie dans les airs au bout de la baguette d'une fée gymnaste. Il faut dire que je ne vois plus les choses de la même manière depuis que tu es... [Lire la suite]
Posté par lulu38 à 07:50 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags :
03 novembre 2013

L'ile des beaux lendemains de Caroline Vermalle

                      J'ai enfin terminé ce roman... Commencé il y a quelques semaines, je l'ai lu tellement d'épisodes que j'en ai presque perdu l'intérêt pour l'histoire. Pourtant elle avait tout pour me plaire et notamment une philosophie qui l'innerve : il n'est jamais trop tard pour devenir soi-même. Jamais, même à plus de 70 ans. Alors Jacqueline quitte son mari Marcel et Marcel met à exécution son projet fou de descendre la Loire pour la retrouver. Leur point... [Lire la suite]
Posté par lulu38 à 08:51 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
13 octobre 2013

Au nom du père, du fils et du rock'n'roll de Harold Cobert

  De cet auteur, qui rêve que ses lectrices lui jettent leurs culottes au visage dans les salons du livre, j'avais lu et aimé "Dieu surfe au pays basque". Dieu est encore présent dans le titre de ce roman structuré en chapitre dont les intitulés forment la fin d'une prière. Le père et le fils ont commis des pêchés et sans se confesser. Si leur relation est loin d'être idyllique, ils ont toutefois la chance de se pardonner leurs offenses avant qu'il ne soit trop tard.  Je n'ai pas accroché à la mélodie de ce roman. Trop... [Lire la suite]
Posté par lulu38 à 08:48 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,

02 octobre 2013

Le soleil à mes pieds de Delphine Bertholon

Je viens de retrouver mes notes après la lecture du dernier roman de Delphine Bertholon. Je vous les livre brutes :  Laurel et Hardy version soeurs presque siamoises, le ying et le yang, le diable et l'ange. Deux obsédées : la grande par le sexe, les déchets, les cadavres de bouteilles, d'animaux et d'humains, la petite par la propreté. La première mène un train d'enfer à la deuxième qui se répéte des mantras autoréalisateurs et ose penser que demain sera meilleur. Pourtant la grande la harcèle, s'introduit chez elle,... [Lire la suite]
Posté par lulu38 à 22:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :
25 septembre 2013

La patiente de Jean Philippe Mégnin

  Ce roman m'a permis de lire à nouveau après presque deux mois d'abstinence. On entre facilement dans l'histoire grâce à une écriture fluide et à un léger suspens.  Je dois toutefois avouer que je n'ai pas accroché à la deuxième partie de ce roman et je ne sais pas vous dire pourquoi.  Je ne veux pas vous faire de résumé, ni vous en dévoiler trop car l'intérêt de la lecture réside dans la découverte touche après touche des liens tissés entre les personnages pour former un tissu au final plutôt rêche...  Alors... [Lire la suite]
Posté par lulu38 à 20:58 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,
13 septembre 2013

Plonger de Christophe Ono-Dit-Biot

Livre lu dans le cadre de l'opération On vous lit tout, organisée par Libfly et le Furet du Nord. Plonger est un roman dans lequel on s'immerge sans pouvoir remonter à la surface avant la dernière ligne. Je vous préviens, il faut se munir d'une bouteille d'oxygène. On brûle de savoir qui est Paz cette femme mystérieuse et insaisissable dont César est chargé d'aller identifier le corps au Liban. Ce roman c'est la lettre qu'il adresse à son fils, à leur fils, Hector, pour qu'il sache quelle femme était sa mère, comment ses parents... [Lire la suite]
Posté par lulu38 à 23:41 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,
06 septembre 2013

"Dans la lumière" de Barbara Kingsolver

"Dans la lumière" est un roman qui m'a accompagné cet été et m'accompagnera longtemps. Pas seulement parce qu'il frôle les 600 pages mais parce que l'écriture de l'auteure excellement traduite m'a charmée par son humour et les images convoquées. Barbara Kingsolver a le don pour camper des personnages atypiques qu'on adore ou qu'on déteste d'entrée. Elle est également douée pour nous agripper avec une histoire à la lisière de la fable philosophique. Quand les monarques changent de lieu de transhumance, ne doit-on... [Lire la suite]
Posté par lulu38 à 08:12 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,