22 janvier 2013

"06h41" de Jean-Philippe Blondel

Allez, avouez, vous avez toutes et tous cherché sur les réseaux sociaux vos amours de jeunesse pour voir s'ils étaient mariés, s'ils avaient grossi ou étaient devenus chauves. Il vous est même arrivé de revisiter cette histoire parfois, parce qu'elle a influencé vos relations suivantes. Et si celui ou celle qui vous a brisé le coeur entrait dans le wagon de votre train et s'asseyait à côté de vous, que feriez vous ? Vous l'ignoreriez, vous lui parleriez, vous l'insulteriez, vous le regarderiez en coin, vous changeriez de place ?... [Lire la suite]
Posté par lulu38 à 06:28 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags : , ,

13 janvier 2013

Le voisin de Tatiana de Rosnay

  Lu quasi d'une traite à la faveur d'une insomnie. C'est un comble pour un roman dont le personnage principal, Colombe, perd le sommeil à cause de son voisin du dessus qui écoute les Rolling Stones à 3h du mat'. Elle se lève carrément, boit de la tisane et lit des romans érotiques. Ce livre constitue donc un parfait trait d'union entre mon texte sur l'insupportable voisin, ma lecture de Cinquante nuances de Grey et mes insomnies inexpliquées (rien à voir avec mon voisinage).  Colombe la douce va devenir furie en se... [Lire la suite]
Posté par lulu38 à 06:11 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :
23 décembre 2012

"Apprendre à finir" de Laurent Mauvignier

 A Besançon, Carole Fives m'a dit "il faut lire Mauvignier". Alors j'ai lu Mauvignier. J'ai choisi "Apprendre à finir", peut être influencée par la fin du monde annoncée ou bien parce que je me suis dit que cela m'apprendrait à arrêter de procrastiner... Bref. La quatrième de couverture ne parle pas de l'histoire mais de l'écriture "miraculeuse, travaillée, d'un auteur qui va chercher les mots si profond qu'on a l'impression qu'ils ont été arrachés aux entrailles, un écrivain dérangeant" C'est bon, je prends.  Je comprends... [Lire la suite]
Posté par lulu38 à 17:15 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,
07 novembre 2012

Le contretemps de Nathalie Kuperman

La quatrième de couverture m'avait séduite (et pas seulement au toucher) : elle me promettait le récit d'une rencontre, de la "carambole des coeurs", de la perte des repères. Elle m'annonçait que le tout était découpé en brefs tableaux. De l'épure donc, tout pour me plaire. Et puis le fait que Nathalie Kuperman se soit prêtée au jeu de la réecriture de ce qui fut son premier roman, c'est carrément intéressant. Ce Marc, ce Paul, peu importe comme on l'appelle c'est le Sam de l'une, le Dom de l'autre, bref, on en a toutes eu un. Des... [Lire la suite]
Posté par lulu38 à 20:38 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
06 novembre 2012

A défaut d'Amérique de Carole Zalberg

Pendant que mon voisin semblait creuser un tunnel à la perceuse pour y aller, en Amérique, je refermais doucement ce roman...groggy... 200 pages qui m'ont paru 600 grâce à la densité, à l'épaisseur des personnages. Je l'ai réouvert pour piocher des passages. Ce roman me fait l'effet d'un message qu'on glisse sous ma porte. Et voilà que le jour qui semblait s'engager de manière très ordinaire, va prendre un tour différent. De sa mère Lisa,Suzan ne sait pas grand chose en définitive. D'Adèle la française, elle préfèrerait ne rien... [Lire la suite]
Posté par lulu38 à 06:33 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 octobre 2012

"Deux zèbres sur la 30 ème rue" de Marc Michel-Amadry

  Un matin, on sent quelque chose de différent en soi. Comme une balle de flipper à l'intérieur qui fait tilter notre coeur. On se sent vi-vant ! On se demande alors : quel a été le déclic ? Une rencontre que l'on pense dûe au hasard. Ou bien est ce le destin ? Quoiqu'il en soit, elle fait sauter le couvercle qu'on avait soigneusement posé sur nos émotions et les laisse jaillir hors du chaudron. Elle modifie nos perspectives, donne de la profondeur à notre existence, agit comme détonateur, fait figure de moteur et fait... [Lire la suite]
Posté par lulu38 à 19:57 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , ,

06 octobre 2012

"Dieu surfe au pays basque" de Harold Cobert

Autant vous le dire tout de suite, le roman d'Harold Cobert, il ne m'a fait qu'une journée : ouvert au petit dej, continué dans le tram, lu en partie au resto à midi, et terminé le soir même. Je l'ai aimé. Vraiment aimé. Il m'a happé. Alors je peine à rédiger mon billet. Un couple, un désir d'enfant et le sort qui s'acharne. Voilà le sujet est posé, délicat. Je sais que l'écho est fort pour certain(e)s d'entre vous, mais lisez mon billet jusqu'au bout. Oui ce livre remue, oui les termes sont parfois crus. Cet homme ne vit peut... [Lire la suite]
Posté par lulu38 à 22:30 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,
26 septembre 2012

Que nos vies aient l'air d'un film parfait de Carole Fives

Mise en place du décor, contexte parfaitement imagé. Les années 80, Gainsbourg le scandaleux qui brûle 500 francs dans notre petit écran, les sous-pulls qu'on peine à enfiler et qui font se dresser les cheveux sur la tête, la purée Mousline, Fantomette, Les cités d'or. Carole Fives y place le récit d'un divorce à une époque où cela se faisait encore peu, où l'enfant de divorcé était denrée rare dans les cours d'école, où l'on donnait systématiquement tort au père et on lui présentait la facture au passage. Une époque où l'on vous... [Lire la suite]
Posté par lulu38 à 22:43 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , ,
16 septembre 2012

Brioche de Caroline Vié, récit d'un pêché de gourmandise.

Ce roman est le récit d'un fanatisme, d'un pêché de gourmandise. Son titre, brioche, est une patisserie qui se mange sans attendre sinon elle se déssèche. Glissée dans un sac en papier kraft, elle transpire le beurre et crée des taches sombres...Mais il ne faut pas avoir les yeux plus gros que le ventre, sinon ça finit mal. La narratrice est critique de cinéma, mariée, un enfant. Elle passe son temps à interviewer des célébrités mais n'a d'yeux que pour une seule étoile. Cet homme ressemble à une brioche blonde, dodue et dorée... [Lire la suite]
Posté par lulu38 à 00:56 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , ,
03 septembre 2012

Enregistrements pirates de Philippe Delerm

 J'aime la manière dont Philippp Delerm met en mots les fragments de nos vies. Ces instants fugaces qui font la trame de nos existences. Des scènes qu'on enregistrent dans un coin de nos têtes sous forme d'odeur, de couleurs, de saveurs parfois. Il suffit de très peu pour les sortir de leur cachette ces souvenirs précieux comme des coquillages ramenés de la plage. Même les choses les plus kitchs possèdent parfois un charme fou. Dans ce recueil, j'ai aimé la jeune femme qui sort son chien, les deux mains au fond des poches de... [Lire la suite]
Posté par lulu38 à 06:53 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :