04 janvier 2013

Chaque soir à 11 heures de Malika Ferdjoukh

  Ignorant que mes nuits seraient presque sans sommeil les 15 derniers jours de décembre, j'ai fait mon bilan 2012 bien trop tôt. Car entre mon billet récap et Lundi dernier j'ai enchaîné les romans faisant augmenter le nombre de livres lus et bouleversant un peu mon classement.  Côté roman jeunesse, le duo sélectionné - Brise glace et Le ciel est partout - va devoir faire de la place à "Chaque soir à 11 heures". Il n'est pas sans avoir une certaine parenté de style avec celui de Jandy Nelson. J'a-do-re !!! Je l'ai dévoré... [Lire la suite]
Posté par lulu38 à 06:43 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , ,

01 janvier 2013

Du bulgom et des hommes d'Amandine Dhée

 D'abord un grand merci à Mirontaine pour la découverte et un grand merci aux Editions La contre allée dénicheuse de pépites ! J'ai dévoré ce court roman, le premier d'Amandine Dhée, le sourire aux lèvres, appréciant le ton décalé et l'humour de cette auteure qui décrypte les comportements humains en milieu urbain. Ecriture inventive, rythmée, originale, empruntant aux codes du cinéma, du documentaire animalier, de la publicité et des magazines féminins avec leurs tests psychologiques et leurs questionnaires à choix... [Lire la suite]
Posté par lulu38 à 05:41 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
01 décembre 2012

Plage de Marie Sizun

  "Une plage c'est un théatre, ouvert à tous les regards, un théatre où cent histoires se déroulent simultanément. Quelle tentation de papillonner de l'une à l'autre, pour moi qui, en attendant que tu sois là, n'en ai pas, d'histoire, moi qui suis libre comme l'air !"page 21.  C'est une des raisons qui rend la lecture à la plage très difficile pour moi, trop perméable à ce qui m'entoure... Comme je peine à vous parler de ce roman ! C'est normal c'est un coup de coeur, je ne trouve jamais que mes mots sont à la... [Lire la suite]
Posté par lulu38 à 22:17 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
02 novembre 2012

"Au pays des kangourous" de Gilles Paris

  Bon, ce billet je peine à l'écrire. Je tape, j'efface, je retape. C'est parce que je l'ai beaucoup aimé ce roman. J'en suis la première surprise car :  - les narrateurs enfants d'habitude je n'aime pas. - la dépression comme thème, on fait plus joyeux que ça. (j'avais tout de même aimé le roman de Philippe Labro traitant de ce sujet, "Tomber sept fois, se relever huit") Mais ce roman là c'est un coup de coeur !!! Car c'est un concentré de poésie, d'humour, de justesse et d'émotions.  Je ne veux pas vous en... [Lire la suite]
Posté par lulu38 à 18:43 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , , ,
19 août 2012

L'eau des rêves de Manu Causse pour lecteurs qui ont soif de nouveauté !

Ce roman semble écrit d'une traite (ou est ce parce que je l'ai lu ainsi ?), sans que l'auteur ne reprenne son souffle. De respiration, il est question dans ce texte. Celle qui est saccadée voire raccourcie par l'angoisse et le souci, le souffle qui cesse quand la vie nous quitte ou quand on choisit de la quitter. Quand le coeur fait un noeud sur un souvenir, les bronches se rétrécissent, l'air se faufile comme il peut. Emmanuel ne sait plus pourquoi il respire et comment il parvient à le faire avec le poids du secret familial... [Lire la suite]
Posté par lulu38 à 18:28 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags :
30 juillet 2012

Quatre petits bouts de pain de Magda Hollander Lafon

Si vous avez 50 minutes devant vous, allez donc reécouter le grand entretien entre Magda Hollander-Lafon et François Busnel. Ensuite, vous ne verrez d'autre issue que d'aller prolonger ce moment en lisant le roman de cette femme admirable.  Et en le refermant, vous aurez envie de le réouvrir et d'en faire un livre de chevet. Voici encore un roman à messages. Ceux qui sont distillés dans ce roman ont trouvé naissance dans le vécu d'un moment d'histoire que nous espérons ne jamais voir se reproduire et qui dit l'horreur dont... [Lire la suite]

29 juillet 2012

"Les seules limites sont celles que l'on se donne."

"Dieu voyage toujours incognito" de Laurent Gounelle. Vous vous souvenez que son premier livre m'a marqué. Je l'ai offert à Gaëlle qui m'a confié l'avoir beaucoup aimé sans avoir le coup de coeur pour l'histoire, elle a trouvé que l'écriture n'était pas subtile. Mais ce ne sont pas l'histoire ou l'écriture qui me font classer ce livre dans la catégorie coup de coeur, ce sont les messages véhiculés qui m'ont vraiment touché. Et c'est vrai aussi pour ce deuxième opus.  Ici c'est Alan le narrateur et s'il avait pu mener son... [Lire la suite]
Posté par lulu38 à 07:26 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
28 juillet 2012

En ce moment je lis...

"Dans les fissures de mes blessures, j'ai essayé de faire pousser la vie. Y suis je arrivée ?" page 78 "Je tourne doucement les pages de ma vie. Il y a des pages blanches, des pages jaunies, effacées, et des pages silencieuses en attente de révélation. Demain est entre mes mains". page 74 Je reviens vite vous parler de ce roman coup de coeur, incontournable.
Posté par lulu38 à 06:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 juillet 2012

Toute la beauté du monde de Marc Esposito

  Coup de coeur pour ce roman.  C'est mon amie Sandrine qui me l'a glissé entre les mains, elle me l'a "confié" je pourrais même dire. Elle m'avait d'abord prêté le film et à la lecture ce sont forcément les visages de Marc Lavoine et Zoé Félix qui me sont apparus mais cela ne m'a pas gêné du tout. C'était comme si je retrouvais des amis.  Le film est une retranscription fidèle du livre. Les deux sont merveilleux. Le film pour les images et la bande son, le livre pour les mots, pour cette fabuleuse déclaration... [Lire la suite]
Posté par lulu38 à 06:59 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,
12 mai 2012

La liste de mes envies de Grégoire Delacourt

  Voilà le genre de livres qu'il ne faut pas emprunter mais acheter pour pouvoir en relire des extraits à tout moment. Pour écrire ce billet, je l'ai quasiment relu et j'y ai vu encore plus de profondeur et en ai davantage savouré les mots. On l'aime tout de suite Jocelyne. Elle a 47 ans, elle tient blog et boutique, puisque sa patronne est morte étouffée par un bouton. Elle essaye de s'aimer malgrè ses bourrelets et a des joies simples. Elle n'a pas décidé de sa vie mais se contente de la sienne, se contente de peu. Est ce un... [Lire la suite]
Posté par lulu38 à 15:06 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : , ,