la meilleure

 

J'ai lu "La meilleure d'entre nous" de Sarah Vaughan il y a déjà presqu'un mois. Mais je peine à écrire un billet à la hauteur de mon impression de lecture. Tant pis j'y vais. Charlotte m'a envoyé ce roman en 2015, à sa sortie. J'avais essayé plusieurs fois de le lire sans parvenir à dépasser le premier chapitre. Et en Janvier dernier, bhim, je me suis trouvée ferrée à l'histoire.

A mi chemin entre Julie et Julia (ce roman dans le quel une blogueuse se lance le défi de faire toutes les recettes du livre de cuisine de la célèbre Julia Child) et le meilleur patissier de M6, je me suis régalée et j'ai eu envie de fabriquer des tonnes de gâteaux !

Il s'agit pour 5 candidats (4 femmes et 1 homme) de patisser le mieux possible pour devenir la nouvelle Kathleen Eaden. Kathlleen Eaden est une britannique qui a écrit un livre de patisserie mythique, "l'art de la patisserie" (1966) et qui a donné son nom à la chaine de supermarché haut de gamme que son mari a monté. La galerie de personnages est attachante :  Jenny, épouse gironde au mari volage, Vicki qui s'épuise à vouloir incarner la mère parfaite pour Alfie, Karen qui semble tout contrôler et avant tout sa silhouette, Mike qui élève seul ses enfants orphelins de mère et Claire en mal de confiance en elle. Au fur et à mesure des épreuves, le vernis s'ecaille et on découvre qui sont rééllement ces patissiers amateurs et ce que cuisiner veut dire pour chacun d'entre eux. 

Un coup de coeur ! 

"Peu d'entre nous sont aussi simples qu'il n'y parait au premier abord." page 296

"La porte ouverte à l'équivoque, voilà bien le problème, les textos..." page 397

"Tu devrais peut être arrêter d'être aussi dure avec toi même et accepter pour une fois qu'il n'y a aucun mal à faire passer ses désirs en premier, que c'est même une bonne chose."page 411

"J'ai fait de mon mieux, et sans vouloir t'assener une banalité, nous en sommes tous réduits à ça". Page 441