le coeur du pelican 

J'ai tellement entendu parler des romans de Cécile Coulon que j'ai décidé d'essayer moi aussi. J'ai choisi cette histoire d'homme qui court et illustre bien cette phrase de Christian Bobin. Je l'ai commencé, puis laissé pour un roman jeunesse. Je l'ai récupéré, puis j'ai failli flancher et le lâcher dans les derniers chapitres. Bref. Ma lecture a eu à peu près le même rythme que le destin d'Anthime : j'ai dévoré ses débuts prometteurs, fait une pause avant sa chute et lut laborieusement sa tentative de vengeance. J'en ressors avec un sentiment étrange : une tristesse pour cet homme aigri par l'échec qui a fait le choix d'une vie sans joie.

Cécile est née en 1990 et c'est à peine croyable tant son écriture est mature et son observation des relations humaines poussée. Elle nous donne à lire le portrait d'un homme dont l'orgueil blessé va guider tout ses choix. Autour de lui gravitent trois femmes, sa soeur Hélena, son fantasme Béatrice et sa femme par dépit : Joanna. Les deux premières lui donnent des ailes quand la troisième lui coupe. Cet homme à terre qui se remplit va trouver un moyen de venger l'adolescent blessé qu'il était. Il va aller au bout de lui même quitte à se perdre. 

Quelques extraits en images.

peur

peur 1