IMG_4068

 

La proposition du mot émanait de moi cette semaine.

Roue.

Celle qui tourne pour nous permettre d'avancer, de changer de paysage, la roue de la fortune, de la vie, la roue que font les enfants heureux sur les plages, la roue du paon qui courtise sa belle.  Elle n'est plus synonyme de torture comme au Moyen âge (quoique pour moi la roue d'un vélo évoque un effort détestable). On dit qu'elle tourne comme le vent quand une amie souffre. On les enjolive pour habiller sa voiture.

J'ai choisi celle grâce à laquelle on récupère l'énergie de l'eau. Cette roue à aube est une de celles du  quartier des teinturiers à Avignon. 

Merci petit carré jaune pour cette belle idée !

amegraphique