photo-10 

Vu en librairie dès sa sortie. Attirée par cet échange de lettres entre deux anciens amants qui vivent désormais à des milliers de kilomètres. Emprunté hier à la médiathèque.

Lu d'un trait. Scotchée par la fin. Machiavélique. Vous avez compris que pour ménager l'effet de suprise je ne vais pas vous en dire trop. 

Ils ne se désirent plus, ne vivent plus ensemble mais ne peuvent pas s'empêcher de s'écrire. Adam lui propose l'amitié, Louise d'abord se cabre puis accepte et le ballet des mails commence.

Puis un défi est lancé : trouver la formule secrète, l'elixir, qui provoque l'amour. Ce petit jeu pourrait bien devenir dangereux...Mais qui manipule qui ? 

Quand l'amour disparait, on essaye d'en comprendre le mécanisme, on le démonte, on l'observe à la loupe. C'est ce que Adam et Louise font au travers de leurs lettres. Ils se cherchent et se taclent, ça n'arrête pas une seconde. Et leur échange est un débat philosophique passionnant sur l'amour, la jalousie, la liberté d'aimer et le désir. 

"L'amitié après l'amour m'humilierait. Aménager une immense passion en petit studio cordial ne me tente pas, je préfère me retrouver carrément à la rue." page 14

"tu voulais de l'amitié...Et bien, amorçons la, cette amitié, en méditant sur l'amour." page 23

"Les hommes font l'amour pour jouir, pas pour dire qu'ils aiment. Quand j'allais rejoindre des maitresses, je n'entaillais pas mon attachement pour toi, je ne t'adorais pas moins, j'ambitionnais seulement de prendre du plaisir et de leur en dispenser." page 25. Adam qualifie l'adultère de "reveil sain de la nature". Voilà de quoi réjouir certains ! 

photo-11

"les femmes aiment l'amour, les hommes le font".p 79

"La jalousie ne constitue pas une manifestation de l'amour mais la forme exacerbée du sentiment de propriété. Pour ma part, je n'ai jamais considéré que tu m'appartenais, ni hier ni aujourd'hui. On nomme bien légèrement amour des pathologies sévères, telle cette obsession d'annexer à soi le corps et la pensée de l'autre en anéantissant sa liberté." 85

Lisez l'excellent billet de l'irrégulière.  (et regardez la video où l'auteur parle de son roman)