un été de trop 

Il y a 8 ans, Elle - Emilie - était jeune fille au pair chez lui - Markus. Entre eux, une irresistible attraction. Pourtant rien n'est possible : elle est mineure, il est marié. Chacun enfouit profondément les papillons qui s'agitent dans le ventre.

Les années passent. Le vie se charge de les faire se croiser à nouveau à Berlin. Elle est majeure mais il est toujours marié et ils s'aperçoivent que les papillons n'étaient pas enterrés si profond.

Le feu redémarre sans besoin de la moindre étincelle. Les braises étaient encore chaudes, il suffisait de souffler dessus.

Que faire cette fois ?

Laisser passer celui ou celle avec qui, ou foncer quitte à bousculer au passage une vie bien rangée ? 

Pour pimenter et compliquer un peu, vous ajouterez dans le sillage d'Emilie un patron charmeur et un collègue bad boy hyper canon et vous semerez le trouble chez Markus en faisant tournoyer autour de lui une diabolique séductrice qui n'aime pas qu'on lui résiste. 

Saupoudrez de colère, peur, culpabilité, mensonge, passion, doute, jalousie, rancoeur et vengeance et vous avez tous les ingrédients du roman qu'Isabelle a su lier avec des mots justes et sobres.

Epouse trompée, amante, amoureuse qui se consume, mari volage, quel que soit le rôle que vous avez déjà endossé, ce roman fera écho en vous. Les situations sentent le vécu, notre vécu.

Faut-il renoncer à la passion sous pretexte qu'elle ne dure pas ? Persister à croire qu'il existe quelque part une personne avec laquelle c'est évident et magique ?

Quelques extraits pour vous aguicher parce que ce serait dommage de ne pas le lire : 

"Que suis-je en train de faire ?

Tu vis ! Tu ressuscites. 

C'est injuste de dire ça vis-à-vis de ma famille. 

On la met entre parenthèses ta famille."

"La culpabilité glissait le long de ses cervicales à la manière d'un boa qui s'apprête à étouffer sa proie."

"Emilie aimait sa voix posée, ce ton de basse, ponctué d'un rire décontracté -ça pouvait être terriblement sexy, une voix."

"Plus on prend de l'âge et plus on réfléchit avant de s'engager alors que ça devrait rester une histoire de feeling, une attirance instinctive, non ?"

Merci Isabelle pour ce bon moment de lecture !