La 77ème édition de Des mots, une histoire a donné ces mots

nuitée – zouk – cadenasser – blues – ventiler – vitreux – bigre – communauté – épice – s’abandonner – pénombre – antichoc – téton – escargot – érable – rancune – massage – détonation – rouler – évanoui

Ma proposition :

Un oeil sur le réveil, l'autre reste encore fermé. Un léger mal de crâne, j'ai du bien picoler. Faut dire que les mojitos ça se boit comme du petit lait. Chacun paye sa tournée, elle est grande notre communauté !

Folle nuitée, coup de blues habituel du lendemain. Cette fois, ça m'inquiète, je ne me souviens de rien. Une main sur les draps à côté de moi, personne. C'est déjà ça.

Est ce que je me suis évanouie ? Et qui m'aurait ramené ?

Massage des tempes, rembobinons la soirée : apéro chez Pierrick, repas au libanais, pure soirée au phoenix, le bon son des djs.

Rouquin aux yeux vitreux, lancé dans un mauvais zouk collé serré. Il empestait le whisky, je me suis échappée.

Croisé dans la pénombre, un grand brun, oui, ça y est, je me souviens. Envie subite de décadenasser la cuirasse antichoc et de m'abandonner. De rouler jusqu'à l'océan, de courir sur la plage, de me perdre en forêt, de regarder les escargots cheminer, envie de sirop d'érable sur tartines, d'épices dans du vin chaud, de ses mains sur ma peau...

J'ai fini par ventiler ces émotions et les ranger tout au fond. Pas raisonnable, voyons.

Fichtre bigre, ça me fait encore l'effet d'une détonation...oh merde, ça y est, mon coeur de granit s'effritte...