Les mots récoltés par Olivia pour Des mots, une histoire 76 sont : huppe – finasser – univers – flammèches – enquiquiner – saturation – évidence – époustouflant – attente – rituel – collection – hôpital – qui – nouveauté – mollusque – fabuleux – retraite – tordre – chicaner – blanc – portière. 

Ma proposition :

Flammèches dans mes yeux, lumières rouge et bleue, portières qui claquent, machines qui bibapent.

Des voix au loin : "Alors qu'est ce qu'on a ?" (un coeur trop plein, on l'essore ou pas ?) "Encore une qui s'est entichée d'un mec qui ne l'aimait pas. Remarque, elle ne va pas nous enquiquiner celle-là, elle est juste bonne pour un lavage d'estomac. Saturation, Nfs et chimi-iono, on va faire un bilan complet. Ce que la stagiaire est lente, c'est pas vrai ! Un vrai mollusque. A l'école d'infirmière, ils les forment à rêver ou quoi ? Une fois sur le terrain, faut y aller, plus question de finasser, de chicaner. Mais tu comprends, Maaademoiseeelle vient d'un quartier huppé ! Tu as vu sa collection de bijoux ?! Elle va devoir les quitter ! L'univers des urgences ça va la changer, la bourgeoise, ça va lui faire de la nouveauté !"

Du blanc à m'en donner le tournis, les yeux à peine entrouverts, je suis éblouie. C'est ça le bout du tunnel, la lumière qui irradie ? Ce n'est pas si fabuleux qu'imaginé, je pensais être mieux, me sentir soulagée. Mais le coeur est lourd comme avant. Rien de changé, c'est époustouflant. Je devine le rituel d'un hôpital. A l'évidence j'ai râté mon coup. Je suis vivante et j'ai encore mal, va recommencer l'attente infernale. Battre en retraite, baisser la tête. Paraît que ça se fait pas d'aimer à ce point là, à se tordre de tout son être, à ne plus vouloir vivre ici bas.

"Ah bein voilà qu'elle revient à elle la petite jeune femme. Allons, allons, il ne vaut surement pas le coup, vous êtes jolie comme tout, vous en aimerez un autre, et puis c'est tout !"