offert par Françoise lors du logo_swapNB_canel (cliquez sur le logo pour voir le reste du colis)

Je l'ai englouti d'une traite sur ma terrasse un dimanche après midi. L'auteure américaine a écrit un abécédaire du crime dont A comme Alibi est logiquement le premier opus.

On fait connaissance avec la détective privée star de la série : Kinsey Millhone, 32 ans, divorcée, sans enfant, sans animaux ni plantes et aimant la solitude. Elle vit à Santa Teresa en Californie dans un 45 m2 qui lui suffit amplement. Elle boit des litres de café et aime les copieux breakfast. Méthodique, elle crée pour chaque enquête des fiches cartonnées et alphabétiques qu'elle épingle sur un mur. Elle a une excellente mémoire qui ne lui fait jamais défaut. 

Nickki Fiffe, en libération conditionnelle, s'adresse à elle. Elle a purgé 8 ans pour un meurtre qu'elle n'a pas commis, celui de son mari, avocat spécialisé dans le divorce, à la réputation sulfureuse. Il a été empoisonnée avec de la poudre de laurier-rose camouflée dans une gélule d'antihistaminique. En reprenant le dossier, notre détective se rend compte qu'une autre personne a été tuée de la même manière peu de temps après. Les deux meurtres sont ils liés ?

Kinsey procède de manière classique en interrogeant les protagonistes de l'époque, en faisant des rapprochements (y compris un peu de corps à corps avec certains témoins...) et en suivant de nouvelles pistes délaissées par la police à l'époque. C'est efficace et le dénouement n'est pas prévisible. Bref ça fonctionne !

Voilà de quoi vous détendre cet été, il y a encore 20 opus publiés le dernier ayant pour titre "U pour Usurpation" !!!