Photo_379

Fabrice Valentine, le personnage principal du roman d'Antoine Laurain, n'aurait pas aimé ces photos de poumons cancéreux qui ornent désormais les paquets de cigarettes. Qu'on le laisse fumer en paix !!! Ceux qui ont voulu le faire stopper, l'ont transformé en serial killer.

Fumeur confirmé (deux paquets de blonde par jour, tout de même), Fabrice Valentine est chasseur de tête. Sa vie bascule en 2007 quand fumer devient interdit dans les lieux publics. Plus moyen d'en griller une nulle part !!

Sous la pression sociale et familiale, il va voir un hypnotiseur pour l'aider à se désintoxiquer. Il tient deux semaines et replonge. Il en grille une, mais...surprise : il n'y prend aucun plaisir !!!

Il découvre plus tard qu'il lui faut tuer pour retrouver ce trip que procure la nicotine. Alors, et comme il se qualifie page 14,  "simple assassin de lui-même", il devient "meurtrier des autres".

Le récit de cette carrière de tueur que débute Fabrice, de cette histoire politiquement incorrecte, est drôle, provocant, cynique, ... jubilatoire !!!!

C'est un gros coup de coeur pour moi. Je me suis deléctée de l'écriture d'Antoine Laurain allant jusqu'à lire quelques passages à haute voix.

Voilà un roman à la limite du polar qui séduira fumeurs (qui retrouveront splendidement décrits toutes leurs manies d'intoxiqués) et non fumeurs. Pour une fois que les deux seront d'accord !!!

L'auteur nous livre au passage une belle réflexion sur notre société

Extrait : "les doux vices - porte-jarettelles, champagne, volutes, cigares, blondes en guépière ou en paquet de vingt-finissent sur le bitûme, à côté des poubelles, avec l'Etat dans le rôle du grand éboueur. Les cauchemars des auteurs de science fiction, sont les rêves de nos dirigeants : un monde dans lequel personne ne fume, personne ne boit, dans lequel tous les hommes sont des cadres dynamiques aux dents blanches et longues, dans lequel toutes les femmes sont souriantes, ont un métier épanouissant et 2.5 enfants chacune. Les lois morales pour le bien de tous construisent brique après brique un monde triste uniforme, javellisé."  

On peut y ajouter les 5 fruits et légumes par jour, l'injonction à bouger en faisant du sport, le jeunisme et le diktat de la minceur...

Je vous invite à aller lire les excellents billets de liliba, fumeuse invétérée; celui de Papillon, du bibliomane, lily et le blog de l'auteur