31 août 2010

Les écureuils de Central Park sont tristes le lundi

 Mon homme, à la lecture du titre, a eu un air interloqué. Mais où va t'elle chercher des titres pareils ? Vous le comprendrez au fil de la lecture de ce roman de 852 pages (!!!) puisque nos écureuils y sont présents par petites touches tout au long du livre. Dans ce troisième tome (pour celles et ceux qui viendraient d'une autre planète c'est la suite de "les yeux jaunes des crocodiles" et de "la valse lente des tortues" et il ne s'agit pas de bouquins d'histoire naturelle), on retrouve Hortense (qu'on adore détester) à Londres... [Lire la suite]
Posté par lulu38 à 08:23 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,