Les heures souterrainesMathilde et Thibault ne se connaissent pas et pourtant leurs trajectoires sont les mêmes. Ils sont au bout du rouleau, usés, fatigués. Lorsqu'on fait leur connaissance, ils s'apprêtent tous les deux à vivre, le même jour, le 20mai, un tournant dans leurs existences. Pour Mathilde, c'est une voyante qui le lui prédit. Elle s'imagine alors qu'elle va rencontrer un homme sur qui s'appuyer. Est ce Thibault ? On aimerait le croire.

Attendez je vous les présente rapidement.

Mathilde, 40 ans, 3 enfants, veuve, cadre sup, est "au placard" depuis des mois et subit les vexations de son supérieur. Thibault, médecin urgentiste, allant à travers la ville soigner petits et grands maux, aime une femme qui ne se donne pas corps et âme à lui car seule la rencontre de leurs corps a lieu. Le reste lui échappe. Elle ne sait pas l'aimer.

Les difficultés qu'ils rencontrent vont faire naître un colère sourde en eux et même s'ils criaient, les autres ne les entendraient pas.

Un livre sur la solitude et la fragilité des êtres, l'indifférence, le harcèlement au travail, le caractère oppressant et broyant de la ville . Un très bon roman au ton juste. Pas de mots inutiles chez Delphine de Vigan.

Caroline a apprécié (allez lire son billet), une déception pour Clarabel (il est vrai que Delphine de Vigan nous fait espérer un happy end qui n'arrive pas ...) et Christine de pages à pages a aimé et Gambadou aussi (ce livre a fait écho à ce qu'elle a vécu elle même...)